Togo : des fumeuses de poissons confiantes en l’avenir !

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) vient de faciliter la souveraineté des femmes, en leur apportant son appui, dans la transformation de poissons. Elle a financé et attribué un nouveau prototype de fours améliorés aux femmes fumeuses de poissons de la coopérative "Lolonyo" d’Agbonou (préfecture de l’Ogou). Ces dernières exploitaient depuis plusieurs années déjà les ressources du barrage de Nangbéto, sur le fleuve Mono, dans la région des Plateaux. L’apport de la FAO rend aujourd’hui le processus de fumage "plus efficace et rentable", selon madame Attitso Adjowa, présidente de la Société coopérative "Lolonyo" au micro de Nzaranews.