Togo : la question des occupations illégales des voies sur table hier au conseil des ministres

Togo : la question des occupations illégales des voies sur table hier au conseil des ministres
Pour l'exécution des projets d'infrastructures routières

Le conseil des ministres a examiné ce mardi 04 octobre 2022, en première lecture deux projets de décret portant délimitation des largeurs des emprises des routes et classification des routes.

L’étude et l’adoption des deux décrets proposés permettront au Gouvernement de faire face aux défis auxquels il est confronté dans l’exécution de ses projets d’infrastructures routières en particulier en matière d’occupation illégale des emprises des voies. Ces textes feront l’objet d’une étude en deuxième lecture afin d’approfondir les échanges.

LIRE AUSSI - Togo : manifestation spontanée au marché d’Agoè Assiyéyé

En effet, le cadre normatif actuel date de 1968 et n’est plus adapté aux objectifs de modernisation du réseau routier national. « La taille des emprises réservées aux voies est devenue obsolète et n’offre plus les facilités nécessaires aux services techniques dans le cadre de la mise en œuvre des projets. Par ailleurs, les textes existants n’intègrent pas la classification des infrastructures routières selon la nature de celles-ci. Or, cette classification permet d’identifier les voies et de planifier les actions afin de sensibiliser nos concitoyens sur l’occupation des espaces avoisinant ces voies. » Peut-on lire dans le communiqué sanctionnant le conseil des ministres.

L’adoption de ces projets permettrons de prendre en compte les enjeux actuels du développement des infrastructures et de proposer des approches de solutions.