Togo : transition agroécologique à Cinkassé

Togo : transition agroécologique à Cinkassé
Biodiversité

L’ONG Action Réelle sur l’Environnement, l’Enfance et la Jeunesse (AREJ) fait partie des 9 organisations de la société civile ayant bénéficié de l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en 2020. L’accompagnement dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Microfinancements du Fonds pour l’Environnement Mondial (PMF/FEM).

Intitulé : « développement de l’agroécologie dans le village de Tonte », le projet est financé à hauteur de 40 millions FCFA. Il a enregistré de bons résultats.

L’initiative a permis entre autres d’appuyer et d’accompagner la transition agroécologique dans cette localité située dans la région des Savanes. Elle assure une souveraineté alimentaire, surtout aux femmes et jeunes de ce milieu.

Lire aussi:Togo : des céréales aux légumes, les prix s’envolent (encore)

Cette initiative vise également à préserver des ressources naturelles et de l’environnement par la régénération des terres dégradées et à lutter contre la désertification.

Le projet entend préserver et valoriser la biodiversité, atténuer des impacts et l’adaptation aux changements climatiques.

Il permet d’améliorer les conditions de vie et d’autonomiser des communautés paysannes, de lutter contre l’exode rural et les migrations. Ceci, par la relocalisation d’une économie agricole pérenne à l’échelle locale.

Des jeunes entrepreneurs agricoles ont été formés sur la gestion durable de la fertilité des sols, l’élevage et les activités maraichères.

Le projet a également appuyé des éleveurs en leur fournissant des couples d’animaux géniteurs de moutons. Il s'agit essentiellement de chèvres et de porcs.