Togo-Terrorisme : le président togolais au secours des familles déplacées dans les Savanes

Togo-Terrorisme : le président togolais au secours des familles déplacées dans les Savanes
Un soutien non négligeable à la veille de la rentrée académique dans les écoles primaires et secondaires du Togo

689 ménages ayant fui les violences terroristes dans le Nord-est de la région des Savanes viennent de bénéficier de l’assistance du chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé. Des dons en vivres et non vivres ont été remis aux différentes familles concernées.

1400 sacs de maïs de 50Kg, 700 sacs de riz de 30kg, des nattes, des moustiquaires imprégnées, des seaux d’eau, des vêtements ont été distribués aux réfugiés, ce mercredi 21 septembre 2022

LIRE AUSSI Togo : l’espoir renaît chez les agriculteurs de l’Est de la région des Savanes

Les familles déplacées des villages du Nord-est de la région des Savanes (Mandouri, Borgou et Sanloaga dans le Kpendjal, Tambonga, Pognon, Papri et malgbangou dans le Kpendjal-ouest) ont, pour la plupart trouvé refuge depuis quelques mois dans des villages voisins de Dapaong, chef-lieu de la préfecture de Tône qui abrite également de nombreux ménages de déplacés, provenant de localités de la frontière Nord du Togo avec le Burkina Faso.

La remise des dons a été dirigée par les responsables de la direction régionale du ministère de l’Action sociale des Savanes, qui ont appelé les ménages à se sentir en toute quiétude et en sécurité dans leurs lieux d’accueil, et à collaborer avec les autorités et les forces de défense et de sécurité dans la lutte contre l’extrémisme violent.

En proie aux attaques terroristes, de nombreux Burkinabè ont quitté leurs localités frontalières pour se retrouver au sein de nouvelles communautés au Togo, fuyant les violences. Les habitants des villes de Dapaong et de Cinkassé, accueillent depuis, des centaines de personnes déplacées du Burkina Faso.

LIRE AUSSI – Togo : calme et vigilance dans la dynamique du combat contre le terrorisme