Togo : selon la BAD, l’effet du changement climatique est plus visible dans l’agriculture

Togo :  selon la BAD, l’effet du changement climatique est plus visible dans l’agriculture
Une activité agricole

Dans son dernier rapport sur les perspectives économiques en Afrique 2022, la Banque africaine de développement (BAD) est revenue sur l’impact du changement climatique sur l’agriculture. Il a des conséquences sur le PIB du pays.

En cette période de crise alimentaire, le changement climatique réduit les rendements agricoles. Son effet ‘‘est le plus visible dans l’agriculture, enregistrant une contraction en tombant à 24,7 % du PIB en 2021, alors qu’elle en représentait 37,3 % en 2008’’, souligne le rapport de la BAD.

 

LIRE AUSSI : Togo : Top départ de la campagne de reboisement

 

 

La situation pourrait s’aggraver dans les années à venir. ‘‘Les températures pourraient augmenter de 2,15–2,75 °C en 2100 par rapport à 2020 (trajectoire de concentration représentative (RCP) 6.0), mais pourraient être plus faibles, à 1,53–1,96 °C, en 2100 si les GES étaient contenus’’, précise l’institution. Le pays fait des efforts pour lutter contre le phénomène. Il a par exemple adopté en 2021 la stratégie REDD+, et la loi sur l’aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral. Le 1er juin dernier, une campagne de reboisement a été lancée avec pour objectif de planter 21 millions d’arbres cette année.

 

Ces efforts doivent être intensifiés pour éviter de lourdes conséquences du changement climatique sur l’agriculture.