Togo : promouvoir les entreprises et industries locales de transformation de produits de consommation

Togo : promouvoir les entreprises et industries locales de transformation de produits de consommation
Une industrie de transformation

Les cadres de banques et institutions de financement ont été appelés à accompagner les entreprises locales engagées dans le processus de restructuration et de mise à niveau de leurs organisations de production de biens ou de services à caractère commercial. C’est une initiative des autorités togolaises qui veulent renforcer la compétitivité de leur tissu industriel.

La démarche du ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation locale du Togo a pour but d’amener les entreprises locales à évoluer dans un contexte concurrentiel international, conformément à la politique de promotion des entreprises et industries intervenants dans la fabrication et la fourniture de produits togolais.

 

La restructuration et la mise à niveau nécessitent souvent pour l’entreprise la mobilisation d’importantes ressources. Ces charges sont encore plus lourdes à porter pour les Petites et Moyennes Entreprises (PME), en raison des spécificités liées à leur taille, de même qu’à leurs ressources limitées. Elles ont alors tendance à rechercher un soutien financier auprès du secteur bancaire. Mais, force est de constater que les entreprises de l’espace communautaire souffrent d’un manque de financement accru qui entrave leur développement et pénalise également leur épanouissement avec des conséquences négatives sur la croissance économique. La remarque est faite dans les pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

 

LIRE AUSSI : Koami Elom Paul Kpelly : finaliser l'implémentation de notre usine au Togo…

 

Pour remédier à la situation, le Conseil des ministres de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) a adopté en 2006 à Dakar, le Programme de Restructuration et de Mise à Niveau des industries (PRMN). Celui-ci vise la relance de la production industrielle, la promotion de l’investissement, de l’emploi et l’amélioration de la compétitivité des industries aux niveaux régional et international. Le programme a également pour but de renforcer les capacités des services d’appui au développement des entreprises notamment, les banques et institutions de financement. Ces dernières sont importantes dans la vie et la croissance des entreprises.

 

L’objectif recherché par le Togo à travers le Bureau de restructuration et de mise à niveau (BRMN), est de faire connaitre le PRMN aux banques et institutions de financement, afin de les instruire sur l’importance de leur rôle dans l’accompagnement des entreprises engagées dans le processus de restructuration et de mise à niveau pour un meilleur niveau de compétitivité.

 

Aminata LO PAYE, représentante résidente de la Commission de l’UEMOA au Togo, a souligné que « le secteur financier et bancaire joue un rôle prépondérant dans les pays qui ont réussi la mise en œuvre de ce programme à travers le financement des plans de mise à niveau et de restructuration des entreprises ».