Togo: le cocotier, arbre de vie

Togo: le cocotier, arbre de vie
noix de coco

Un jeune togolais produit de l’énergie électrique grâce aux...

De l’électricité sera produite grâce à un dispositif alimenté à partir des racines des cocotiers. Un procédé déjà implémenté qui pourrait s’étendre de la zone d’Agbélouvé à kpomé dans la région maritime du Togo.

La brillante idée vient de Mawussi Adja, jeune togolais dont l’entreprise dénommée Bio Plus coco, est spécialiste de la transformation des noix de coco en énergies renouvelables grâce à des batteries biologiques qui utilisent le processus de photosynthèse.

À en croire le jeune entrepreneur, toutes les plantes qui font de la photosynthèse donnent de l’énergie électrique y compris les cocotiers.

Selon lui, si on devait prendre en compte toutes les plantes dont on dispose au Togo et que chaque plante donnait juste 1 volt, on aurait une énergie assez verte pour tous. Pour ce faire 55 ha de cocotiers seront plantés dans les zones comme Agbélouvé et à Kpomé pour alimenter des communautés togolaises en énergie électrique.

Déjà que sur 1 ha, on a 160 pieds de cocotiers, ceci multiplié par 55 ha. On pourra avoir assez d’énergie qui peut faire une centrale en créant de nouveaux emplois. Et ceci, tout en réduisant l’achat de l’électricité dont la plupart des togolais ont besoin.

Le projet évalué à plus de 3 milliards de Francs CFA va permettre de doter les deux zones d’un système électrique installé sur un pied de cocotier à raison de 160 volts par ha.
« L’énergie qui sera captée par la photosynthèse des cocotiers sera retransmise pour alimenter le circuit. Une fois combiné, on pourra trouver une quantité suffisante en plus des boosters d’énergie sur lesquels on travaille actuellement », précise-t-il.

Encore un entrepreneur à encourager. Bon vent à Mawussi Adja…