Togo : interdiction formelle de la publication des photos et images des attentats, des infractions punissables prévues

Togo : interdiction formelle de la publication des photos et images des attentats, des infractions punissables prévues
Faure Gnassingbé

Le gouvernement togolais interdit toutes publications des images ignobles des personnes décédées des suites des attaques terroristes.

Dans un communiqué rendu public ce 19 juillet, les ministres Puis Kokou Agbetomey, Christian Trimua et Akodah Ayewouada relèvent que dans un contexte marqué par des attaques ignobles, des photos et images attentatoires à la dignité des personnes disparues et affligeantes pour les familles endeuillées sont publiées. Ces agissements sont indécents et heurtent profondément la conscience humaine. Ils sont foncièrement contraires aux règles et valeurs sociales et morales.

LIRE AUSSI- Togo-Terrorisme : panique dans le Kpendjal, après le passage de bandes armées

 

À cet effet, le Gouvernement rappelle que la publication des photos et images de cette nature est attentatoire à l'ordre public et constitue des infractions punissables conformément aux dispositions des articles 355 et 356 du code pénal togolais.

 

Par ailleurs, l'exécutif rapporte que l'exercice de la liberté d'expression ne saurait justifier des déviances et abus. Les articles 8 et 9 du code de la presse et de la communication prévoient que cette liberté s'exerce dans le respect, notamment de la dignité humaine et des impératifs de la défense nationale et de la sécurité.

 

Il salue l'esprit de responsabilité et l'engagement de l'ensemble des acteurs des médias et les invite à maintenir leurs actions de sensibilisation et d'information, afin de contribuer valablement à la lutte contre le terrorisme.