Togo : encore des défis pour les producteurs de jus et boissons

Togo : encore des défis pour les producteurs de jus et boissons
Salon des jus et boissons togolais

La 10ème édition de la Foire Adjafi a pris fin le 11 septembre 2022. L’occasion a été pour des spécialistes et observateurs d’appeler les promoteurs de jus et boissons locaux à poursuivre leurs efforts pour améliorer la concurrence par la recherche de marchés pour leurs produits.

A l’issu d’un atelier organisé à l’intention des promoteurs, les organisateurs de la foire ont vivement convié les promoteurs à rechercher les voies et moyens pour rendre les produits agro-alimentaires togolais plus compétitifs sur le marché national et international, et trouver aussi des stratégies devant booster la consommation sur le plan national.

 

Pour arriver à satisfaire la demande et avoir l'adhésion des consommateurs nationaux, plusieurs défis s'offrent à ces promoteurs, qui doivent veiller au respect de la qualité et de l'hygiène des boissons. La visibilité doit également être au rendez-vous de l'actif des promoteurs pour acquérir l'adhésion des consommateurs.

 

C’est un combat quotidien pour l’ensemble des promoteurs pour qui, « la foire Adjafi est une belle initiative de visibilité des produits des jeunes entrepreneurs. L’un des premiers défis relève de la façon dont il faut prouver la qualité des produits aux consommateurs. Cela nécessite alors la certification et surtout un label que nous ne cessons de réclamer depuis un certain temps ».

 

Les responsables du gouvernement indiquent, par ailleurs que des actions sont en cours pour doter le secteur d'outils adéquats pour rendre compétitive le secteur.  « Il faut reconnaître aujourd’hui que la consommation locale constitue une priorité pour le gouvernement et les efforts sont faits pour accompagner les Petits et Moyens Entreprises pour être compétitifs sur le marché national et international. Ces entreprises doivent à leur tour être prêtes pour répondre aux exigences que demandent la compétitivité », a indiqué Mme Kafui Adovon, directrice de la Consommation Locale au ministère du commerce.

LIRE AUSSI : Togo : exposants des produits locaux à l’issue de la foire Adjafi

Plusieurs promoteurs bénéficient des avantages qu'offrent le gouvernement pour accroître, non seulement leurs productions mais aussi leur visibilité. Mais la demande des promoteurs reste toujours d'actualité d'où la mobilisation des banques pour leur fournir des financements adaptés.

 

Face à ces exigences que réclament le secteur agroalimentaire, les entrepreneurs de jus et boissons sont appelés à s'unir et à renforcer leur production pour un bon rendement. Ce qui leur permettront d'être compétitif sur le plan national et international.