Togo : des équipements d’une valeur de 138 millions F CFA pour la filière ananas

Togo : des équipements d’une valeur de 138 millions F CFA pour la filière ananas
Industrialisation de la filière ananas

Dans le cadre de la professionnalisation et de la transformation du secteur agricole au Togo, Projet d’Appuis à l’amélioration de la Compétitivité de la filière Ananas au Togo (PROCAT) a récemment reçu un important lot d’équipement d’une valeur de 138 millions F CFA (210 379 euros) de la GIZ et de l’Union européenne.

Ces équipements comprennent 140 réfractomètres, 70 balances, 10 pasteurisateurs et 10 remplisseuses et sont destinés à soutenir les producteurs d’ananas et les petites et moyennes entreprises dans la transformation de l’ananas et d’autres fruits tropicaux en jus.

Ces équipements permettront aux bénéficiaires d’améliorer le processus de récolte de la matière première selon les exigences des entreprises de transformation et de mettre sur le marché national et régional des produits respectant les normes et exigences de qualité. « Cet important lot de matériel et d’équipement vient renforcer nos entreprises à produire davantage et de qualité pour approvisionner le marché national et international » a affirmé Salami Layi, représentant du président du Conseil Interprofessionnel de la Filière Ananas du Togo (CIFAN-Togo).

LIRE AUSSI - Togo: comment les acteurs de la filière ananas s’organisent

La filière ananas connait ces dernières années au Togo, des résultats encourageants grâce aux appui-conseil du Projet d’Appuis à l’amélioration de la Compétitivité de la filière Ananas au Togo (PROCAT). La production de l’ananas est passée de 27 000 tonnes en 2017 à 44 391 tonnes en 2022 dont 76% soit 33 737 tonnes d’ananas biologique.

Ces équipements pourront certainement permettre aux producteurs de plus industrialiser leurs productions pour encore plus augmenter les chiffres précités. « Avec ces équipements, nous pouvons passer d’une production traditionnelle à une production industrielle. Cela nous permettre de conquérir d’autres marchés et d’augmenter le chiffre d’affaires de notre entreprise » a souligné Kékéli Assogbavi, promotrice de jus de fruit naturel.

Le PROCAT est cofinancé par l’Union Européenne et la Coopération Allemande. Il est mis en œuvre par la GIZ au Togo et intervient dans les domaines de l’amélioration de la compétitivité des entreprises, le renforcement et la fourniture des services aux MPME transformatrices d’ananas, la structuration des acteurs et la facilitation des marchés.