Togo: comment obtenir un bon rendement de pommes de terre?

Togo: comment obtenir un bon rendement de pommes de terre?
La récolte de la pomme de terre

La pomme de terre est la cinquième plante à racines et tubercules la plus cultivée au Togo après le manioc, l’igname, le taro et la patate douce. Elle est recherchée pour ses qualités nutritionnelles. Mais la production nationale ne permet pas de couvrir les besoins de consommation nationale.

Au Togo, le plateau de Danyi dispose des conditions pédoclimatiques propices à la culture de la pomme de terre. L’Institut de Conseil et d’Appui Technique (ICAT) apporte son assistance à plusieurs coopératives de la localité dont Novissi de Mempassem pour la relance de la production. Cette dernière est accompagnée au cours de la campagne agricole 2022-2023 pour la recherche de financement et outillée sur l’itinéraire technique de production.

L'objectif est d’améliorer la production nationale et de réduire les importations élevées de cette denrée très consommée au Togo.

LIRE AUSSI-Togo : comment obtenir 15tonnes de tomate par ha dans la région maritime ?

Les bonnes pratiques pour la culture en condition pluviale vulgarisées aux acteurs sont entre autres le système de culture et le choix de la semence. Il leur est important de prévoir un système de rotation de culture. En effet, il convient de cultiver pour la première année la pomme de terre, ensuite des légumineuses la deuxième année, puis des céréales l'année suivante.

Aussi, il est conseillé d’utiliser les variétés améliorées disponibles comme Spunta, Cleopatra, Climax, Fambo, Novita, Sahel, Naima et de prévoir 1,5 à 2 tonnes de tubercules de calibre moyen (40 mm de large et pesant 50 g) pour emblaver 1 ha.

La culture de la pomme de terre se fait sur un sol meuble, léger et perméable. Il faut procéder au labour profond et à la confection de billons, enfouir au labour 1-2 t/ha tous les ans ou 3-5 t/ha tous les deux (02) ans ou 7t/ha tous les trois (03) ans.

Elle est semée entre avril et août avec une adoption du schéma de culture de 0,80 m × 0,30 m ou 0,60 m × 0,40. Le semis peut se faire entre octobre et novembre en contre-saison et son entretien se fait en procédant au sarclo-binage de 15 à 20 jours après la plantation et au buttage de 40 à 45 jours. Il faut lui apporter 200 à 250 kg d'urée, 300 à 400kg de triple super phosphate (TSP), 400 à 450 kg de sulfate de potassium (K2SO4).

Pour protéger sa production, il est nécessaire de procéder au traitement fongicide /insecticide contre les champignons (mildiou), les insectes piqueurs suceurs et les broyeurs. Sa récolte se fait lorsque les plants se dessèchent. Après cette étape, les tubercules doivent être conservés dans un magasin bien aéré.