Togo : "C’est important d’avoir connaissance de l’état de nos ressources marines"

Togo : "C’est important d’avoir connaissance de l’état de nos ressources marines"
Un océan pollué

Ce mardi 28 juin 2022, nous avons assister pour la première fois à une validation d’un rapport sur l’état de l’environnement marin du Togo (REET).

Ce rapport a été réalisé par le ministère de l’Environnement avec l’appui de l’Allemagne dans le cadre du Projet d’Amélioration du Système d’Information Environnementale du Togo (PASIET).

Le présent document sur l’environnement marin jette les bases d’une politique de gestion intégrée des océans, la planification des projets/programmes de développement. Il répond également à de différents objectifs internationaux à l’instar du mécanisme régulier des Nations unies concernant l’Evaluation mondiale des océans.

Pour le coordonnateur de ce projet, Feyssal Moumouni, en raison de la dépendance de la population aux activités marines, il s’avère indispensable que le Togo évalue le niveau de santé de ses océans.

LIRE AUSSI - Togo : 430 bébés tortues libérées dans l’Océan

Les résultats présentés par ce rapport sont alarmants. L’océan est pollué par les rejets industriels, les eaux usées des hôtels, des mines, des argiles ou boues de phosphate, et des déchets urbains. " C’est important d’avoir connaissance de l’état de nos ressources marines Aujourd’hui nos océans subissent pas mal d’enjeux environnementaux. On note d’ailleurs une prolifération des déchets plastiques", a soutenu le coordonnateur.

Ces rapports doivent être élaborés régulièrement afin de faciliter l’évaluation des effets produits par les mesures de gestion existantes et d’identifier les nouvelles évolutions environnementales susceptibles de porter préjudice à l’environnement marin. Pour le bon déroulement des activités, un comité éditorial et technique composé de 12 membres venant des institutions travaillantes sur le milieu marin a été mis en place. Il a pour rôle la revue, la pré-validation et la compilation du REEM.