Politique et entrepreneuriat en Afrique de l’Ouest : les femmes et jeunes filles interpellées

Politique et entrepreneuriat en Afrique de l’Ouest : les femmes et jeunes filles interpellées
Les femmes africaines sont celles qui entreprennent plus dans le monde.

Des déléguées ont exhorté la gent féminine à s’investir davantage dans les questions de développement, à l’occasion du deuxième symposium sur le leadership féminin, organisé le 06 octobre 2022 à Lomé par l’Association des femmes parlementaires de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (ECOFEPA).

La rencontre de la capitale togolaise était axée sur le potentiel des femmes et des jeunes filles en politique et en entrepreneuriat. La conciliation de la vie familiale et une carrière politique durable pour une plus grande autonomisation, Les conseils en leadership et entrepreneuriat pour les startups, la prise de parole en public, étaient les principaux thèmes débattus en par plusieurs femmes et jeunes filles venues de divers horizons du continent.

Des expériences et parcours politiques de certaines parlementaires ont été partagées. Toutefois, il faut reconnaître qu’au-delà des avancées encourageantes, « le rôle des femmes doit être nettement renforcé aussi bien à l’Assemblée nationale, au gouvernement que dans d’autres instances de décision, y compris au sein des formations politiques », a fait savoir Adjovi-Lolonyo Apédoh-Anakoma, ministre togolaise de la promotion de la femme et de l’alphabétisation.

Le Président du parlement de la CEDEAO, Sidi Mohamed Tunis, a indiqué pour sa part que le parlement « entend accompagner efficacement l’ECOFEPA dans sa dynamique de promotion, de développement social, économique et culturel des femmes en général ».

L’Association des femmes parlementaires (ECOFEPA) a été créée en 2002, et regroupe les femmes parlementaires de la CEDEAO.