Mangues: cette technologie made in Togo fait mouche

Mangues: cette technologie made in Togo fait mouche
Une récolte de mangues

Responsables de la production de mangues de mauvaises qualités, les mouches de fruits sont pour les vergers de manguiers greffés, ce que les chenilles légionnaires sont pour les cultures vivrières au Togo.

Pour lutter contre ces envahisseurs, les autorités agricoles togolaise ont introduit une méthode de lutte durable dans les vergers de manguiers greffés.

Cette méthode est basée sur le piège à para-phéromone de la technologie Biofeed. Il s'agit d'un piège à para-phéromone de la technologie qui est un dispositif à écran plat contenant une substance liquide. La mouche de fruits, attirée par ce dispositif, vient se poser sur le panneau pour s’alimenter et meurt peu de temps après.

Lire aussi: Astuce pour conserver les mangues chez vous

Le dispositif d'alimentation agit comme une station d'alimentation à long terme utilisant un mécanisme qui assure une libération lente du liquide de qualité constante sur une longue période, allant jusqu'à 1 an.

Ce soutien du PPAAO-Togo a permis de couvrir 158,75 ha de vergers au niveau national.


Cette technologie permet de lutter contre la mouche de fruits sans aucune pulvérisation de produits chimique et de réduire le niveau d’infestation de fruits généralement de 80 à 95%.

Lire aussi : Togo : Rehausser l’éclat de la mangue