Les prix des produits alimentaires ont augmenté en juillet, selon la FAO

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a fait savoir le 04 août 2023, que les prix mondiaux des produits alimentaires avaient enregistré une hausse en juillet, sous l’effet de l’extinction de l’accord sur l’Initiative céréalière de la mer Noire et de nouvelles restrictions commerciales sur le riz.

Août 7, 2023 - 15:58
Août 7, 2023 - 15:57
 0
Les prix des produits alimentaires ont augmenté en juillet, selon la FAO
Vue des produits de consommation courante

L’Indice FAO des prix des produits alimentaires qui suit l’évolution mensuelle des prix internationaux de produits alimentaires échangés dans le monde, s’est établi en moyenne à 123,9 points en juillet 2023, ce qui représente une hausse de 1,3 pour cent par rapport au mois précédent. Cette hausse découle d’une brusque envolée de l’Indice FAO des prix des huiles végétales, dont le niveau a augmenté de 12,1 % par rapport au mois de juin dernier, après sept baisses mensuelles consécutives. 

Selon la FAO, les prix internationaux des huiles de palme, de soja et de tournesol ont grimpé dans un contexte d’inquiétudes pesant sur les perspectives de production dans les principaux pays producteurs. Cela est dû aux incertitudes pesant à nouveau sur les disponibilités à l’exportation, après la décision prise par la Russie de mettre un terme à la mise en œuvre de l’Initiative céréalière de la Mer noire. 

LIRE AUSSI - Produits alimentaires : la FAO annonce une hausse de la production et des prix internationaux

Comparativement aux principaux produits 

Les prix internationaux du blé ont quant à eux grimpé de 1,6 %, ce qui marque leur première hausse en glissement mensuel en neuf mois, du fait des incertitudes pesant sur les exportations ukrainiennes. 

L’Indice FAO des prix de tous les types de riz a grimpé de 2,8 % en un mois et de 19,7 % en un an, et a atteint son plus haut niveau nominal depuis septembre 2011. Cela s’explique par l’interdiction le 20 juin dernier des exportations indiennes de "riz Indica" non étuvé qui a laissé présager une hausse des ventes de riz d’autres origines. 

Cette pression à la hausse sur les prix du riz « soulève des préoccupations importantes quant à la sécurité alimentaire d’une grande partie de la population mondiale, notamment des personnes les plus démunies et de celles qui consacrent une part importante de leurs revenus à l’achat de denrées alimentaires », a averti la FAO, qui a ajouté que les restrictions à l’exportation pouvaient avoir des incidences négatives sur « la production, la consommation et les prix au-delà de leurs délais d’application, et risquaient d’aggraver l’inflation élevée des prix alimentaires sur les marchés intérieurs de nombreux pays ».

L’indice FAO des prix des produits alimentaires est une mesure de la variation mensuelle des cours internationaux d’un panier de produits alimentaires de base. 

Jacques Sourou DOUTI Journaliste, Consultant en communication pour le développement | Directeur de publication de Nzaranews