‘L’agro écologie a de l’avenir au Togo’, Kodjo Edem Dakey, responsable de SDD Togo

‘L’agro écologie a de l’avenir au Togo’, Kodjo Edem Dakey, responsable de SDD Togo
Culture de l'agro écologie

Créée au Togo depuis 2017, l’association Soutien au Développement Durable (SDD Togo) basée à Assahoun, dans la préfecture de l’Ave au sud du Togo, promeut l’agro écologie. Son objectif est de contribuer à un développement agricole et rural durable à travers l’information, la formation et le partage des connaissances sur la pratique de l’agro écologie. Dans une interview accordée à Nzaranews, le responsable de cette association, Kodjo Edem Dakeyrevient sur l’importance de l’agro écologie.

Nzaranews : SDD Togo fait la promotion de l’agro écologie au Togo, expliquez-nous ce que c’est que l’agro écologie ?

Kodjo  Edem Dakey : selon nous, l’agro écologie est l'ensemble des  techniques agricoles (techniques  anciennes et nouvelles) utilisant les ressources locales qui, dans ses exercices permettent de réparer l’environnement sans le nuire et  d’accroître la productivité  agricole

 

Pourquoi ce choix ?

Nous faisons ce choix pour respecter l’environnement et avoir de produits agricoles de qualités et en quantité.

 

L’agro écologie a-t-elle un avenir au Togo ?

Oui l’agro écologie a de l’avenir au Togo. Actuellement beaucoup de producteurs agricoles se rendent compte des effets du changement climatique et ils sont conscients que c’est les activités des hommes qui ont conduit au réchauffement de la terre. Nous pensons que, à travers les sensibilisations dans les petits groupes agricoles dans les villages et l’enseignement des pratiques avec les démonstrations sur les parcelles comme l’association SDD TOGO le fait,  petit à petit les gens emboiteront  le pas.

Lire aussi:Changements climatiques 'Non, cette COP n’est pas une rencontre de trop', Kevin Ossah

Pour bon nombre, l’agro écologie demande beaucoup plus de moyens et d’efforts, qu’en pensez-vous ?

Normalement l’agro écologie demande moins de moyens puisque cette pratique utilise les moyens locaux disponibles dans le milieu et partout il y a des moyens locaux qui peuvent se substituer à d’autres.

 

Quelles sont les activités que vous faites pour promouvoir l’agro écologie au Togo ?

Nous faisons la sensibilisation des producteurs agricoles dans les petits groupes des communautés villageoises.

Nous faisons aussi la production  du compost solide et liquide à base du fumier et les feuilles  des arbres. Pour fertiliser le sol et traiter les cultures. Nous faisons le reboisement des arbres surtout fertilitaires dans les champs et potager (exemple : moringa, leucena......).

Nous installons des Champs test d’innovation (CTI) pour comparer les rendements des parcelles testées.

Nous procédons aussi à la mise en place d’une ferme pédagogique pour la promotion et la mise en pratique des techniques agricoles  suivie des formations  surtout en maraichage

Nous enseignons des Bonnes Pratiques Agricoles dans les groupes CTI (Champs Tests d’Innovation) dans les villages.

Quelles sont les techniques que vous utilisez pour l’agro écologie ?

Nous utilisons des techniques de rotation des cultures : diversification sur l'axe temporel sous forme de séquences céréales-légumineuses.  Elle permet de conserver les nutriments et les garder disponibles d'une saison à l'autre, ainsi que d'interrompre le cycle de vie des nuisibles, pathogènes et mauvaises herbes.

Il y a aussi l’association des cultures: systèmes de culture tels que deux ou plusieurs cultures ou espèces sont plantées dans une relative proximité spatiale, donnant lieu à des complémentarités biologiques qui rendent l'utilisation des nutriments et la lutte antiparasitaire plus efficace contribuant à une plus grande stabilité du système.

Les Systèmes agroforestiers : la combinaison d'arbres fertilitaires et de cultures annuelles, en plus de modifier le microclimat, contribue à conserver et améliorer la fertilité du sol, car certains arbres favorisent la fixation de l'azote et sont capables d'absorber les nutriments des horizons plus profonds du sol, tandis que la litière qu'ils produisent contribue à fournir au sol des éléments nutritifs, elle  évite la dispersion de la matière organique et protéger les chaînes alimentaires complexes présentes dans le sol.

Nous faisons des cultures de couverture et paillage : la plantation  de légumineuses sous arbres fruitiers en solutions pures ou mélangé peut aider à réduire l'érosion et à reconstituer le sol en nutriments, ainsi qu'à favoriser le contrôle biologique de parasites et de maladies. Elle consiste à  recouvrir la surface du sol d'une couche de mélange obtenu à partir des cultures et permet de réduire les fluctuations l'humidité et la température, améliorant la qualité du sol.

Nous faisons également les combinaisons culture-élevage : en intégrant cultures et élevage, on apporte  des nutriments aux culturex et aux plants. Aussi les animaux pourront profiter des feuilles des arbres fertilitaires du champ.

 

Peut-on avoir une idée des rendements que vous arrivez à obtenir chaque année à travers l’agro écologie ?

Nous n'avons pas les rendements moyens puisse que les saisons des derniers années ne sont pas bonnes et cela dépend aussi des zones  et puis le renforcement de la communauté locale qui n'a pas de prix et qui permet de grandir et d'augmenter progressivement ses revenus d'agriculture familiale.

Un conseil pour ceux qui ne s’intéresse pas encore à l’agro écologie ?

Pour bien manger, avoir une bonne santé et  respecter l'environnement pratiquons l’agro écologie.