Industrialisation de l'Afrique : première édition du Sommet des Femmes transformatrices

Industrialisation de l'Afrique : première édition du Sommet des Femmes transformatrices
L'autonomisation de la femme faricaine à travers la promotion de leurs activités.

La première édition du sommet des Femmes transformatrices a été lancée le 20 Novembre 2022, à Niamey, au Niger. Vingt-six pays africains étaient représentés à ce rendez-vous.

Le sommet des Femmes Transformatrices visait à trouver les voies appropriées pour booster l’autonomisation de la femme africaine, à travers la promotion des Petites et moyennes entreprises (PME), créées et dirigées par les femmes. Selon les responsables de la manifestation, organisée par la "Fondation NOOR" de la première dame nigérienne, Hadjia Khadidja Bazoum, « la tenue d’un tel sommet a pour objectif de créer les conditions d’une interaction entre les entreprises du continent à travers un partage d’expérience ».

Le lancement de cette première édition du sommet des femmes transformatrices, coïncidait avec la date du 20 Novembre, consacrée à la journée de l'industrialisation de l'Afrique. Cette date avait été retenue en 1989.

L’agenda 2063 de l’UA en ligne de mire

Le Secrétaire Exécutif par intérim de la Commission Economique pour l’Afrique (CEA), Antonio Pedro présent à Niamey, a indiqué que « la question de l'industrialisation inclusive de l'Afrique répond aux aspirations de l'Agenda 2063 de l'Union Africaine et l'objectif n°9 des ODD d'ici 2030 ».  (ZLECAF) constitue la preuve que l'Afrique est finalement prête pour prendre son envol.

Les dirigeants africains estiment qu’il y a une impérieuse nécessité d’industrialisation de l’Afrique pour que le continent puisse être au rendez-vous de l’agenda 2063 de l’Union Africaine. À cet effet, des secteurs comme celles de l’énergie, l’eau potable, les chaînes de valeurs agricoles ont besoin des financements pour appuyer la stratégie Africaine sur l’industrialisation du continent.

Un appel a été lancé par les femmes transformatrices, pour plus de partenariat entre les institutions pour le financement des nouvelles générations de pôles industrielles stratégiques à l’horizon 2030.

"Industrialiser l'Afrique : Renouveler les engagements en faveur d’une industrialisation et d’une diversification économique inclusive et durable", est le thème retenu pour le prochain du sommet de l'Union Africaine qui doit se tenir en principe, ce mois de novembre 2022.