Togo : augmenter les rendements agricoles dans la Binah

L’Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA) a élaboré une fiche technique à l’endroit des producteurs agricoles de la préfecture de la Binah située au nord du Togo. Ce document fait suite à l’analyse des échantillons des sols agricoles dans la préfecture.

D’après les résultats, il ressort que cette préfecture enregistre, en moyenne, 1 200 mm d’eau, chaque année, sur ses sols à 98% pauvres en matière organique (MO), 100% très pauvres en phosphore (P) et 100% très pauvres en potassium (K).

Au regard du fait que l’igname fait partie des cultures recommandées pour cette partie de la région de la Kara, des recommandations ont été élaborées pour augmenter les rendements. En effet, les producteurs agricoles du milieu s’en sortent, en moyenne, avec 9 tonnes d’igname à l’hectare, 0,8 tonnes de coton, 2,5 tonnes de riz, 1,5 tonnes de maïs et de sorgho à l’hectare.

Grâce au projet de l’élaboration de la carte de fertilité des sols agricoles du Togo, il est prouvé qu’il est possible d’obtenir 15 tonnes d’igname, 6 tonnes de riz, 1,6 tonnes de coton, 4 tonnes de maïs et sorgho par hectare sur ces mêmes sols.

Julles AHADO

Source : ITRA

Santé : contre les
Togo : les PME appel

cnbcdytriutodsgxvcx

gkhfgfduryfjhcvvcjhuyiurtzscxvbcnv,

gkhfgfduryfjhcvvcgkhfgfduryfjhcvvcgkhf

fr_FRFrench